News libertines
Publié le - 1379 aff. -

Libertinage ou Pornographie

Le libertinage et la pornographie sont des concepts différents pourtant souvent mélangés. Une idée fausse que tout le monde se donne le droit de croire. Beaucoup pense que toute pratique sexuelle en dehors de la routine se définit comme étant de la pornographie.

Pourtant le terme porno se résume dans le monde du cinéma. Dans un film pornographique, le réalisateur filme des ébats sexuels dans un scénario bien défini pour satisfaire uniquement les voyeurs. Le libertinage n’est jamais évoqué. Un libertin par exemple avoir recours à une rencontre beurette pour satisfaire ses désirs.

Erotisme, pornographie ou débauche immorale ?

Voilà bien une vision différente de l’acte sexuel. Chacun porte son jugement sur le libertinage. Beaucoup le voit d’un mauvais œil si d’autres l’envient et veulent y accéder. Ce sont les plus réticents qui confondent la signification du terme pornographie et libertinage.
Pour ces derniers, il peut s’agir d’une ignorance volontaire. Ils ne veulent ni comprendre ni voir le point de vue de ces personnes. Elles mettent tout dans le même panier. Il y a également ce qui ne veut pas «se salir ». Pourtant, de nos jours, il est impossible de classer le sexe de sale. De ce fait, il rejette la faute sur la libido des libertins ou de leur liberté sexuelle.

Mais qu’est-ce que le libertinage ?

Pour les libertins, c’est une mode de vie, une culture qui sort de l’ordinaire. C’est une libération sexuelle la plus complète. Ces personnes vont au bout de leur fantasme sans la moindre contrainte tout en respectant la liberté de son entourage. Le libertinage ne fait aucune restriction sur l’âge ou le sexe des personnes qui le pratique du moment que c’est volontaire.

Le libertinage se différencie de la pornographie sur la façon de traiter la femme. Dans la pornographie, la femme est considérée comme un objet pour assouvir son désir sexuel. Pourtant, dans le libertinage, même étant l’objet de désir, la femme n’est jamais réduite à une chose. Elle peut, au même titre que les hommes, faire valoir son désir, son plaisir, sa préférence et sa volonté.

Une autre différence est que la pornographie est destinée au commerce. Il ne vend que ce que nous voulons et ne satisfait que les voyeurs. Par contre, le libertinage est le fait d’accomplir complètement ces désirs et son épanouissement sexuel.