News libertines
- 312 aff. -

J’ai baisé ma secrétaire cochonne

J'avais été très occupé au bureau ce matin-là; mais cependant, j'ai remarqué que ma très conservatrice secrétaire Suzanne n'était pas vêtue de sa blouse habituelle; mais elle était vêtue d'une jupe noire sexy et d'un haut blanc moulant. J'ai commenté qu'elle avait l'air assez sexy. Mais Suzanne m'a encore mieux surpris, quand elle s'est penchée, a soulevé sa jupe moulante et m'a montré son string noir avec à peine couvert son petit trou du cul sombre. Après la réunion quotidienne ordinaire, Suzanne m'a demandé si elle pouvait avoir un petit mot avec moi. Elle est entrée dans les toilettes des dames et m'a indiqué d'y entrer. Dès que la porte fut fermée, Suzanne me murmura à l'oreille :"Voudriez-vous s'il vous plaît baiser ma bouche, patron ...?" Avant que je puisse dire quoi que ce soit, elle a enlevé son string et s'est agenouillée, dézippant mon pantalon et glissant ma bite dure dans sa bouche. Se penchant vers le bas, Suzanne a poussé deux doigts dans sa chatte et a commencé à se baiser. Suzanne a sucé goulûment ma bite comme la salope qu'elle était devenue. Une fois qu'elle m'a fait bander, elle s'est agenouillée sur une chaise juste là et a tendu la main vers l'arrière, écartant ses fesses fermes et rondes pour moi, tandis que je pensais encore à la photo de jeune fille nue dans mon bureau.

Une secrétaire pas très sage !

J'ai enfoncé ma bite dure dans sa chatte dégoulinante et elle a dû se mordre la lèvre pour ne pas pleurer à haute voix. Longtemps j'ai baisé ma secrétaire plutôt conservatrice ; coincer ma bite dans et hors de sa chatte chaude et glissante encore et encore; la faisant grogner à chaque fois que je la remplissais. Suzanne a senti son orgasme se construire, puis j'ai poussé son string humide dans sa bouche douce. Cela a à peine étouffé ses gémissements et je me suis inquiété que quelqu'un puisse l'entendre, pleurer alors que je pompais cette chatte humide par derrière.