News libertines
- 123 aff. -

Sexe au tel avec les plus belles salopes du téléphone rose

De plus en plus en vogue, le tel rose aide beaucoup de personnes célibataires. S’il y a plusieurs femmes qui utilisent le dial coquin pour avoir une activité sexuelle régulière, les hommes leur arrachent totalement la vedette.

En effet, dans le telephone rose comme chez www.tel-rose.com, on retrouve plus les mecs que les femmes. D’ailleurs, il est rare de trouver une structure qui propose des hôte au tel, c'est-à-dire des hommes pour accueillir une salope au tel en manque de jouissance. Ce n’est pas une histoire de sexisme ou une affaire de donner la priorité à la gente masculine, c’est juste la résultante d’une demande importante de la par de ces derniers.

Même avec une femme à leurs côtés, la plupart sont insatisfaits. Leur sexualité n’est pas brodée par des fantasmes et autres accessoires qui permettent d’atteindre le nirvana. Aussi, ces messieurs se tournent vers la salope au tel rose pour trouver des sensations, jouir à la manière qu’il le souhaite. On peut donc conclure que le dial coquin est une forme de palliatif, une solution idoine permettant de garder l’équilibre dans le couple car, on le sait très bien, les dérives (infidélités, mésententes, disputes…) viennent surtout du fait de la non satisfaction sexuelles des conjoints.

Plusieurs aiment le sexe anal mais, leurs épouses le leur interdit formellement. Aborder même le sujet est déjà considéré comme une outrance. Alors, les plus malins cherchent une cochonne au téléphone pour une baise anale. Il est vrai qu’ils se nourrissent de l’imagination mais, ces interlocutrices sont tellement professionnelles que la barrière entre l’imaginaire et la réalité se bise très vite. Prendre son pied au tel rose devient donc réel. Plusieurs hommes sont abonnés à ces plateformes, prêts à payer le prix fort, ils choisissent de discuter avec des femmes de sexe au tel pour la sauvegarde de leur foyer mais, d’autres aussi, se sentant seuls, les sollicitent sas vergogne. Ce paysan qui travaille dur toute la journée et sous un climat aride n’a-t-il pas le droit de s’encanailler après une journée éreintante ?